UN PILIER DE VOTRE ARCHITECTURE: LA CONNAISSANCE

Un des premiers piliers à bâtir avec soin tout au long de votre chemin: le pilier de la connaissance.

 

Durant mes 10 premières années de pratiques, j'étudiais l'art du combat avec un enseignant excellent. Il n'était pas un grand compétiteur, mais un excellent pédagogue. Il m'avait transmis à merveille les techniques de base et eu l'humilité, un beau jour, de me dire la chose suivante:

 

"Si tu veux progresser et être un champion maintenant, il te faut partir là où sont les champions, là où l'on forge les champions."

Il avait eu l'humilité de constater qu'il ne pouvait plus m'offrir la connaissance nécessaire à mes objectifs olympiques.

 

Qu'est ce que la connaissance? Pourquoi depuis la nuit des temps des peuples et traditions se sont battus pour la détenir? D'où nous vient cette soif de savoir qui nous anime? Comment la comblons nous aujourd'hui?

 

Ce qui s'avère vrai pour le corps l'est en général pour l'esprit. Aussi bien que nous avons le besoin de nourrir notre corps afin qu'il puisse se développer correctement et avancer (et encore une fois nous pouvons le modeler selon nos objectifs), nous devons également nourrir son moteur véritable: notre esprit.

 

De ce fait, quelle nourriture offrez-vous quotidiennement à votre esprit?

Cette question relève d'une importance majeure puisque de sa réponse va dépendre votre état mental, donc psychique, donc physique (et c'est là que nous pouvons commencer à faire le lien entre l'interconnexion du corps et de l'esprit, sujet à venir...).

 

Dans la culture taoïste, nous apprenons que ce qui est vide veut être comblé. Lorsque nous rentrons du travail, épuisés de notre journée, durant laquelle nous avons justement nourri notre esprit de choses qui ne nous plaisent pas forcement, nous pouvons faire un point sur ce qui a pénétré notre esprit. En général, nous avons prit les transports, armés du journal gratuit et nous nous sommes nourris des nouvelles catastrophiques du jour. Si c'est dans notre véhicule, notre besoin de savoir nous fait allumer la radio, nous menant au même résultat. A longueur de journée, nous sommes bombardés de publicités, dictant nos besoins à notre esprit, nous faisant penser que pour être heureux nous devons posséder ce qui nous est affiché là, constamment sous nos yeux. Nous rentrons le soir, l'esprit toujours aussi assoiffé de quelque chose, et nous le comblons avec le JT du 20h... et rebelotte. Après le programme, nous nous branchons sur une émission de télé-réalité, nourrissant notre esprit des débilités les plus prodigieuses.

 

DE QUOI NOURRISSEZ VOUS VOTRE ESPRIT?

 

Cette question amène à une autre, puisque l'on va nourrir son esprit en fonction de ses objectifs de vie. Un étudiant en sciences va nourrir son esprit des meilleurs ouvrages en la matière. Un comédien va se former en observant, lisant, et pratiquant auprès des meilleurs. PARCE QU'ILS ONT UN OBJECTIF. Parce que la voile qu'ils mènent est consciencieusement guidée vers un point précis. Autrement dit, le système dans lequel nous vivons ne nous aidant pas à nous poser des questions vis à vis de nous- mêmes, (manque de temps?), comment peut-on réellement savoir qui l'on est et ce dont on a besoin? De quelle vie nous voulons véritablement?

 

Voguant à l'aveuglette dans l'océan de la vie, nous nous laissons porter par les flots, nourrissant notre esprit de ce que les vagues nonchalantes veulent bien nous donner.

 

La connaissance est ce qui pénètre votre esprit. Mais la connaissance n'est que le premier pas. La connaissance est l'information qui vient à vous et qui vous ouvre l'esprit à de nouvelles possibilités auxquelles vous n'auriez jamais songé auparavant. Ainsi, quel que soit votre domaine d'activité, vos passions, il vous faut une connaissance véritable vous tirant vers le haut.

 

 Lorsqu'une connaissance vient à vous, demandez-vous: "Qu'est ce que cela provoque t-il en moi et dans ma démarche?" Si cela vous fait avancer, continuez.

 

Egalement, un point crucial dans la quête de connaissances: "QUI ECOUTEZ VOUS?"

Ce point est de loin l'un des plus important car, si vous désirez être un excellent médecin et que vous demandez conseil à un garagiste...La nourriture qu'il va donner à votre esprit ne sera, je le crains, que peu appropriée. Dirigez vous donc vers ceux qui ont réalisé ou qui réalisent ce que vous voulez atteindre.

Vous voulez être un champion? Allez discuter avec un champion, demandez lui ce qui se passe dans son esprit, de quoi il est animé.

Vous voulez être une grande chanteuse? Allez voir une grande chanteuse.

Un excellent comédien? Pratiquer et faites vous enseigner par un excellent comédien.

Mais retenez bien que ce n'est pas le pauvre qui vous apprendra à être riche, le malheureux qui vous apprendra à être heureux.

 

A partir de là, vous aurez beau écouter et lire, vous nourrir des plus grand enseignements vous offrant la connaissance clé, si elle reste au stade d'information, elle n'est qu'une philosophie polluante dans votre esprit. L'esprit doit être le filtre qui vient sublimer ce qui le pénètre.

 

Un enfant vient me voir et me demande de lui apprendre à effectuer un véritable noeud de ceinture sur son kimono. Si j'offre la connaissance à cet enfant pour qu'il sache comment nouer sa ceinture de judo et qu'il écoute, c'est bien. Il vient de recevoir la nourriture lui offrant la technique pour réaliser son objectif. Mais si il ne le met pas en pratique aujourd'hui, et demain, et après demain, et le jour suivant, et encore et encore...Cette connaissance n'est qu'une matière polluante dans son esprit. Il va y penser encore, puis encore.

 

A l'inverse, s'il met en pratique d'emblée la technique transmise, il la fait sienne et peut faire ce qu'on appelle dans la tradition martial: "VIDER LA TASSE".

C'est à dire vider son esprit. Nous avons des rêves plein la tête, des soucis plein la tête, des problèmes plein la tête, des "demain je ferais ci", des "demain je ferais ça"... Mais quand nous appliquons-nous à pratiquer et nous mettre à la tâche?

 

Voilà exactement où je veux en venir: LA CONNAISSANCE est le point de départ, elle amène à celui qui la reçoit l'EXPERIENCE luis permettant de sublimer la connaissance et la transformer en ce qu'on appelle une perle de sagesse qu'il fait sienne. A partir de là, il peut avancer, la tasse vidée (l'esprit libéré) vers une connaissance plus grande.

 

Il ne suffit pas de porter une croix autour du cou pour se prétendre chrétien, ni d'avoir un Coran dans sa bibliothèque pour se prétendre musulman, ni une statuette du Bouddha pour se dire bouddhiste. Et encore moins un pinceau et un livre de Picasso pour se prétendre peintre. Il faut appliquer les connaissances liées à votre objectif. Pratiquer, pratiquer, pratiquer...

 

Et je terminerais cet article avec une citation de Swami Vivekananda:

 

"L'Homme ne progresse pas de l'erreur vers la vérité, mais de vérités en vérités, d'une vérité moindre à une vérité plus grande."

 

Trouvez la connaissance appropriée à votre objectif dans votre domaine et APPLIQUEZ-LA. 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

SIREN: 831 146 048

SIRET:   532 210 382 000 18

 

Diplôme d'Etat n°:

075 08 0387

 

Carte fédérale n°: 09208ED0191

 

01 45 22 45 23

06 64 80 72 81

katanart.dojo@gmail.com 

 

Meilleurs professeurs de méditation à Paris 09
Méditation
ARTS MARTIAUX (SELF DEFENSE)
{if:adminMode}
{trans:no-articles}
{end:if}